Christian McManus, l’impressionniste sur Polaroïd

Mon coup de coeur du moment : la série « Quartiers du monde », du photographe franco-chilien Christian McManus ! Les villes ont leur poésie et celle qui ressort de ces séries de photos est particulièrement onirique, picturale (n’ayons pas peur des mots).

Inspiration et technique

L’inspiration vient à Christian McManus au coeur de l’urbanisme, au gré de ses voyages : Santiago du Chili, Paris, New-York, Bombay… Moi qui suis allergie aux grandes villes, je reste émue par sa vision à la fois tremblante, presque aquatique de ces immensités bétonnées, peuplées. Il arrive à extraire du monde urbain, tout ce qu’il peut avoir d’humain, mais dans le bon sens : le quotidien, la convivialité, le calme, le recueillement ou la grandeur. C’est une captation littérale de la civilisation, de la vie en société dans ce qu’elle a de plus noble. La technique utilisée est très particulière : il s’agit de partir d’un instantané sur film Polaroïd (le « Time-Zero Color Instant film » ou « 778 ») et de retravailler au stylet les contours, les formes, les textures, lorsque l’émulsion est encore malléable. J’avoue être tentée par un essai, hélas Polaroïd a cessé la fabrication du 778, d’où l’arrêt également de la série « Quartiers du monde ».

Qui est Christian McManus ?

Né en 1965 à Santiago du Chili, la photo semble s’être imposée assez naturellement à Christian McManus, puisqu’il fera ses études à l’institut Fotoforum, dans la ville qui l’a vu naître. Son talent et sa vision lui permettront de prestigieuses collaborations, notamment au Studio Harcourt,et bien d’autres. En dire davantage, reviendrait à paraphraser la bio de son site officiel, que je vous invite chaudement à visiter à cette adresse : http://www.christianmcmanus.com/

Je reste sous le charme suranné et mélancolique de cette série de photos sur les quartiers du monde, mon impression est grandement renforcée par la disparition du support qui a permis de la créer. Voici quelques images que vous pourrez retrouver sur le site indiqué ci-dessus :

NB : Christian McManus fait partie d’un collectif de photographes, qui propose des formations et que vous pouvez retrouver à cette adresse : http://oeil-esprit.com/

4 Replies to “Christian McManus, l’impressionniste sur Polaroïd”

  1. Merci aussi, Anne-Marie, je ne connaissais pas… C’est très pictural et avec chaque fois des influences différentes : impressionnistes, à la Edward Hopper, voire même Norman Rockwell…

    1. Merci d’être passée Esther et surtout pour ces nouvelles références en matière de peinture. Je m’étais « basiquement » arrêtée aux « classiques » : Pissaro et Renoir (surtout pour la Chaise dans le jardin du Luxembourg).

    1. Merci Fernan. En effet, il est dommage que la méthode disparaisse avec le film qui la permettait… J’aurais bien fait quelques essais pour voir…

Laisser un commentaire :