La bonnette Raynox DCR150 face à la demoiselle

Cette sympathique demoiselle a bien voulu rester immobile, tandis que je la prenais de pleine face. Sans doute croyait-elle que je ne la voyais pas, derrière son brin d’herbe… Dans l’ensemble, ces insectes se laissent assez facilement prendre en photo, pour peu que l’on choisisse bien l’angle d’approche, afin de ne pas les effrayer.

Plusieurs photos ont découlé de cette journée. Je crois que c’est en partie grâce à elle que je suis tombée amoureuse de la macro.
Pour le côté technique, j’ai utilisé mon éternel Pentax K30, un 55-300 mm de marque Pentax (la version non « WR » et une bonnette Raynox DCR150. En ouvrant à 4.5, on obtient de beaux flous d’arrière-plan, mais gare à la zone de netteté !
Quelques autres photos prises ce jour là, également :

12 réponses à “La bonnette Raynox DCR150 face à la demoiselle”

  1. Merci Danièle, il ne me reste plus qu'à ajuster ce problème de point "cramé" dans les yeux (le reflet du soleil)… Peut-être qu'un diffuseur serait utile, mais je crains d'effrayer "ma proie". 🙂

Laisser un commentaire :