Le coquelicot tire sa révérence

On continue dans le mutisme ? Petites photos prises hier soir, lors d’une balade le long des côtes. La flore est belle, les températures douces et voici les quelques images que j’ai prise au cours de cette promenade post-prandiale !

Coquelicot et mutisme sélectif

Comme d’habitude, les images sont cliquables pour être vues en grand. Autre patern : l’utilisation chronique du Pentax K30 (pour en savoir plus sur lui, cliquez ici), du 90mm macro de Tamron et de Lightroom 5. Au menu, un coquelicot déplumé, une armeria maritime fanée (et délicieusement surannée), une syrphe qui profite des dernières fleurs du céanothe, ainsi qu’une fleur de pommier retardataire.

1 réponse à “Le coquelicot tire sa révérence”

Laisser un commentaire :