Louison la marmotte…

Même le plus sage des hommes apprendra beaucoup au contact d’un enfant.

-Rudolf Steiner-

 

Ce mois de juillet a débuté par une nouvelle expérience : photographier un bébé d’à peine 15 jours. J’avais eu cette demande, de la part de la grand-mère de la petite merveille. Elle aimait les photos d’enfants que j’avais prises (mais que je ne publie pas, car ils ont déjà un visage vraiment reconnaissable) et en avait parlé à sa fille, la maman de Louison. Toutes deux m’ont fait confiance et je les en remercie.

Trouillomètre à zéro

L’expérience pour moi a été très intense. J’avais peur de décevoir ceux à qui étaient destinées ces photos, peur de gêner la petite, peur devant la difficulté de faire des photos de famille et de capturer trois expressions simultanément, peur car je ne connaissais pas l’environnement où cela se ferait. Bref, je n’en menais pas large. Pourtant, nous sommes arrivés et il semblerait que j’ai mitraillé pendant 2 heures non stop, que je n’ai d’ailleurs pas vu passer. J’avais un mal fou à décrocher…

Les difficultés pour prendre ces photos

  • Le choix du matériel : erreur de débutante, je n’ai emporté que des focales fixes (50mm Ricoh pour le Pentax et 60 mm Sigma pour le Panasonic). Je sais maintenant, qu’il faudra voir plus large : un équivalent de 35mm aurait été le bienvenu pour avoir des photos cadrées moins serré.
  • Le manque de recul dans un appartement, mais en déplaçant quelques tables et en se cognant au lampadaire plusieurs fois, on a quand même réussi à s’installer !
  • Ma timidité boulet… bon ben je fais ce que je peux, j’me soigne comme qui dirait…

Les bon côtés de ce « shooting »

(beurk, je déteste ce terme… ô combien seo)

  • Le caractère pépère de Louison et ses adorables sourires
  • Une très belle luminosité et des couleurs poudrées et claires au mur (si, si, ça aide !)
  • Une famille super attachante et encore sous l’étonnement de ce nouvel habitant dans l’appartement.
  • Humainement, c’était une expérience vraiment extra… Je guette avec avidité l’arrivée d’un futur nouveau né !

Et voilà la galerie issue de cette journée si particulière… Le choix des traitements a été compliqué : disons que j’ai dû faire face à mon indécision, trancher pour ne pas être redondante… pas facile !

Ces photos sont publiées avec l’aimable autorisation de la maman de Louison (dont le prénom a été modifié !)

 

2 Replies to “Louison la marmotte…”

  1. Voilà ce qui arrive quand on sait que tu passes du temps derrière un objectif ! on te sollicite, mais c’est une super expérience, certainement. j’aurais moi aussi eu peur de décevoir, heureusement que ce bébé semblait bien calme. Le syndrome de l’imposteur ?!
    Les traitements couleur tout en douceur marquent ta « patte » et ça va particulièrement bien au sujet. Mes préférées sont couleur douceur et le petit peton.

    1. Bonjour Esther,
      Merci pour ton commentaire ! Et oui, ça doit être le syndrome de l’imposteur ! 😀
      Honnêtement, j’avais bordé mon « intervention » en disant que mon travail ne serait en aucun cas à la hauteur de celui d’un pro, mais que j’étais ok pour tenter l’aventure. Eux je ne sais pas, mais moi j’étais très contente de vivre cette expérience. Même si cela « m’éparpille » encore plus dans ma pratique de la photo. Et ça, c’est pas bien du tout…

Laisser un commentaire :