Je fais ma rentrée photographique sur un thème tout bête : les vrilles d’une passiflore. Pour être plus exacte, il s’agit de la passiflora caerulea : c’est la variété de passiflore la plus commune en France.

Le matériel pour la macro créative

J’ai toujours aimé les formes arrondies, leur côté à la fois graphique, doux et parfois indiscipliné. Outre mon incontournable (et pour cause, je n’ai que lui !) Pentax K30, je me suis donc armée de mon Tamron macro (le 90mm f/2.8), ainsi que d’une bonnette Raynox 250, pour les mettre en scène. Pour corser le tout, je me suis amusée à mettre sur une partie de l’objectif, une gélatine turquoise qui normalement s’adapte sur un flash. J’ai recadré et rééquilibré les couleurs sur Lightroom.

La passiflore en quelques mots

Il s’agit d’une plante grimpante, qui vient d’Amérique du Sud. Une des variétés de Passiflore donne le fruit de la passion. Cependant, ne nous égarons pas, il ne s’agit pas de la passion amoureuse, mais de la passion du Christ, puisqu’il paraît que la fleur regroupe toute une symbolique de chiffres s’y rapportant. Au point même que les missionnaires espagnols s’en servirent pour enseigner la vie du Christ aux populations locales. (Je vous renvoie à l’article de Wikipédia qui fourmille d’anecdote sur ces plantes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passiflora_caerulea.)

Sautons du coq à l’âne : les changements sur le blog

Les quelques habitués du blog l’auront remarqué : j’ai changé de thème WordPress. J’aime toujours autant les couleurs or et noir, en touches sur un fond blanc, mais je ressens un grand besoin d’oxygène et de pureté : le bleu turquoise, un peu gris, me paraît être une bonne cure de couleur pour assouvir cette envie. Par ailleurs, ce design moins blog et plus galerie me permet de revenir un peu aux sources : celles de la photo.

Je vous laisse avec cette galerie de vrilles… Et je vais de ce pas répondre à tous vos gentils commentaires que j’ai négligés durant ces vacances.